Zoom banc de charge pour éolienne


Principe de sécurité

banc de charge éolienLors de la construction d’un champ éolien, la question des délais de raccordement au réseau est un point critique. La création d’un poste de livraison par le constructeur n’est pas toujours simultané au raccordement au poste source du réseau voire à sa construction. Dés lors, mettre une éolienne en « hibernation » peut présenter un risque pour les équipements. Sans tension ni chaleur, la condensation se développe dans le mât et peut altérer le bon fonctionnement des équipements électriques. Il est ainsi opportun de coupler l’éolienne à un groupe électrogène pour mettre sous tension les auxiliaires.  Le test de ces auxiliaires est alors possible voire même recommandé (obligatoire en Espagne, Allemagne et dans les pays du Nord de l’Europe) avant le raccordement. Le banc de charge permet de stimuler une charge ( au minimum 30% de la capacité de la turbine) et d’éviter les problèmes d’usure prématuré d’une part et d’autres part de tester les différents équipements.

 

Les types d’applications : banc de charge pour éolienne

  • Banc de charge pour tester l’éolienne en charge et  valider le protocole avant le raccordement (arrêt d’urgence, etc.)
  • Banc de charge pour stimuler la génératrice de l’éolienne
  • Banc de « type test » pour tester en usine les nouveaux modèles d’éoliennes

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *